Quand faut il couper du bois de chauffage?

quand faire son bois de chauffage

C’est souvent quand les 1er signes de l’hiver commencent à se manifester que l’on commence à s’intéresser à son bois de chauffage.

Pour ce qui nous concerne, l’essentiel des demandes de bois de chauffage nous arrivent entre octobre et décembre.

L’idéal serait plutôt de s’en préoccuper à la fin du printemps ou pendant l’été de manière à pouvoir être certain d’avoir du bois disponible pour tout l’hiver.

Mais indépendamment du moment où vous commandez votre bois, quel est le bon moment pour faire du bois de chauffage ?

2 ans de séchage

Comme nous l’avons vu dans les différents articles que nous avons écrits sur le sujet, le taux d’humidité du bois est un élément essentiel.

Un bois de chauffage, quel qu’il soit, est optimum, quand son taux d’humidité est inférieur à 20% (H1 d’après la norme NF de l’ADEME). Si son taux d’humidité est supérieur, ses qualités calorifiques vont se dégrader très rapidement.

Si l’on veut faire le lien entre le taux d’humidité et la durée de séchage, il faut savoir que quand il est coupé, le bois vert a un taux d’humidité de 40 à 50 %.  Entre 6 et 18 mois de séchage, le bois sera « demi sec » avec un taux d’humidité de 30 à 40 % et c’est entre 18 et 24 mois qu’il a un taux optimum entre 15 et 20%.

Pour gagner du temps, certain utilisent des séchoirs à bois mais il est plus simple et plus écologique de laisser la nature faire son travail en laissant le bois sécher naturellement.

Enfin certain s’étonnent qu’on laisse le bois sécher dehors sous la pluie. En réalité, c’est très important, en particulier pour le chêne, car la pluie va permettre de nettoyer le bois de ses tanins qui nuisent à la combustion. On veillera tout de même à poser les stères de bois sur des buches pour réduire les remontées d’humidité par capillarité.

Mais tout ceci ne nous indique pas à quel moment de l’année il faut couper son bois de chauffage.

Et la lune dans tout cela ?

Les forestiers comme les agriculteurs le savent bien, même si cela peut sembler un peu ésotérique, la lune joue un rôle important que cela soit au moment ou l’on plante ou au moment où l’on coupe du bois ou plus généralement des végétaux.

Le meilleur moment pour couper le bois de chauffage se situe en lune descendante et pendant la période hors sève. Pour les plus puristes, on peut même dire qu’idéalement, c’est entre la chute des feuilles et le solstice d’hiver (21 décembre) qu’il faut idéalement couper les arbres qui sont en repos végétatif et le soleil étant descendant, la présence de sève est donc à son minimum ce qui réduira le développement de moisissures et de parasites dans votre bois de chauffage et améliorera là encore ses qualités calorifiques.

 

Chez nous, même si une partie du bois de chauffage est fait au mois de janvier, l’essentiel est fait pendant les mois de novembre et de décembre ce qui nous laisse tout le temps ensuite de le mettre à sécher pour pouvoir vous proposer un bois parfaitement sec après 2 années de séchage.

De manière à ne pas abimer les sols en les tassant, surtout quand ils sont humides, nous ne débardons le bois coupé soit par grand froids quand les sols sont gelés soit au mois de mai ou juin quand les sols ont commencé à sécher. Le choix de la période de débardage est également un élément très important dans la préservation des qualités des sols et donc de la végétation qui pousse dessus.

Et pour ce qui vous concerne, le conseil que l’on peut vous donner c’est de ne pas attendre la dernière minute pour commander votre bois et ainsi pouvoir passer un hiver au chaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *