Vos questions

Vous vous posez des questions sur votre chauffage au bois ou sur l'achat de produits bois

Pour vous faire gagner du temps voici les réponses que l'on peut apporter aux questions qui sont régulièrement posées. Si vous ne trouvez pas de réponse aux questions que vous vous posez, n'hésitez pas à nous contacter.

1. A quoi correspond 1 stère de bois?

Lors de vente de bois, l’unité utilisée est souvent le stère. Mais à quoi est ce que cela correspond?

Un stère est un volume de bois de 1 m x 1 m mais avec des bûches de 1 m. Si vous découpez votre stère de bois en 1 m et que vous faites des bûches de 50 cm, cela ne fera plus un stère. Cela fera encore moins si vous faites des bûches de 33 cm.

A titre d’exemple, un stère ne fait plus que 0,8 m3 une fois que les bûches sont recoupées en 50 cm et plus que 0,7 m3 quand vos bûches sont en 33 cm.

2. Comment sait on si un bois est sec?

Pour nous assurer que le bois est sec, nous utilisons un testeur d’humidité. L’objectif est d’avoir un bois qui ne contient plus que 20% d’humidité ce qui lui permettra d’avoir les meilleures qualités calorifiques.

Les bois sont d’ailleurs classés en catégories en fonction de leur taux d’humidité. Le bois < 20% d’humidité sont classés H1 et entre 20 et 25%, ils sont classés en H2.

Pour obtenir ce degré d’humidité, nous faisons sécher nos bois entre 18 et 24 mois.

Pour information, le bois fendu sèche plus vite que le bois non fendu.

Enfin astuce, pour savoir si du bois est sec, vous frappez 2 bûches entre elles. Si le bruit est bien sec, alors votre bois est vraisemblablement sec.

3. Est ce que l'on détruit des forets en se chauffant au bois?

Tout dépend en réalité de la façon dont on le fait?

Si vous réalisez, comme cela se faisait encore il y a quelques années de grosses coupes à blanc, ce n’est pas très bon pour le maintien de la biodiversité et des équilibres naturels.

Aujourd’hui, nous pratiquons des prélèvements raisonnables permettant d’accompagner le développement de la foret en retirant les arbres les moins vaillants au profit des plus beaux.

Par ailleurs, l’ensemble des interventions que nous réalisons sont soumises à un plan de gestion dans lequel nous décrivons nos interventions. Enfin l’ensemble de nos bois sont certifiés PEFC ce qui là encore encadre les interventions que nous réalisons.

4. Quelles espèces de bois privilégier?

Tous les bois quelle que soit leur espèce brulent. En revanche ils n’ont pas les mêmes qualités.

La grande différence repose sur le taux d’humidité mais également sur la densité de chaque bois.

Le feuillus durs – chêne, hêtre, charme,… – ont une densité élevée et dégagent beaucoup de chaleur pour un même volume de bois.

Le châtaigner est également un bon bois de feu avec une densité élevé mais il présente l’inconvénient d’éclater en provoquant des projections. Il est donc à utiliser dans des foyers fermés.

Les bois plus tendres, et en particulier les bois blancs (bouleaux, trembles, …) brulent très bien et ils peuvent être utiles pour allumer un feu mais leur pouvoir calorifique et très faible.

Les bois résineux quand à eux présentent le risque d’encrasser votre cheminée et si ils brulent bien, ils brulent très vite et avec un pouvoir calorifique faible.

5. mon bois a des champignons, est ce grave?

La présence de champignon en quantité importante sur du bois de chauffage n’est pas un très bon indicateur sur la façon dont le bois a été stocké et séché.

En revanche, si votre bois présente quelques champignons, cela n’est ni un problème pour sa combustion ni un mauvais signe; quelle que soit la qualité de vos conditions de stockage, il est difficile d’éviter que quelques champignons viennent s’installer sur vos buches.

6. Comment stocker son bois

C’est une question très importante. La réponse dépend du moment ou vous vous posez la question.

Si c’est du bois qui est encore vert et humide, l’idéal est de le mettre en extérieur en le couvrant ou de le mettre dans un hangar couvert mais ventilé. Vous veillerez bien par ailleurs, à ce que votre bois soit bien isolé du sol pour éviter que de l’humidité remonte par capilarité.

S’il sagit de bois sec pret à être utiliser et que vous allez stocker près de votre point de feu ou de chauffage, l’objectif et là encore de le protéger de l’humidité en évitant de le mettre à même le sol si celui ci est humide.

Quelle que soit la période, il sera en tout cas important de faire en sorte que votre bois soit le plus simplement accessible et que vous puissiez en particulier accéder simplement au bois le plus vieux (par exemple en ayant plusieurs tas) pour permettre une rotation de vos bois.

Contactez-nous

Pour toute question ou pour une demande de devis